Je vais bien, mais enfin, reviens

Bouddha a dit:  » Nous naissons, vivons, et mourrons seuls » …

Une année où j’ai fait un gros travail sur moi-même, afin de me connaitre réellement et de devenir une femme plus forte, cette phrase a été reprise par ma coach en disant qu’il ne fallait jamais oublier qu’au final, l’important, c’était soi. Oui, certes, il ne faut pas s’oublier, car on est la pièce la plus importante de ce gros puzzle qu’est notre vie, mais on ne peut pas être la seule pièce du puzzle.

Il est bon de pouvoir être seul, et c’est être confiant et accompli que d’aimer se retrouver avec soi-même. Encore plus, d’essayer de rester seul sans télévision, sans livre, sans distraction, pour être sûr que notre âme est sereine et qu’on est en accord avec son moi intérieur. Qu’on suit la bonne voie, pour ne pas passer à côté de ses rêves, que la vie qu’on mène se rapproche le plus de celle que l’on souhaite réellement.

Alors, oui, on est la pièce la plus importante de notre vie, mais n’oublions pas que l’amour, l’amitié, même si les relations sincères sont rares, quand elles sont trouvées, sont une vraie source de bonheur. Prenez le temps de vous ressourcer, sachez être heureux de n’être qu’avec vous-même, mais n’oubliez pas que les émotions partagées sont essentielles au bien-être humain.

Je ne comprends pas trop les personnes qui se définissent comme étant solitaires, ils restent une énigme pour moi. N’ont ils vraiment jamais besoin de personne? J’ai du mal à penser que c’est possible.

beach-731136_1920

Dans le film Into the Wild, la grande morale du film est illustrée par la phrase de Chrisopher McCandless « Happiness is only real when shared ». Même si elle est à nuancer, elle est finalement vraie. On ne peut se passer bien longtemps de l’autre… chacun à sa mesure, bien sûr, selon son caractère et son tempérament.

Je suis sûre que la solitude ne peut pas être appréciée lorsqu’elle est contrainte. Quel être humain épanoui aimerait se retrouver seul  pour partager des découvertes, des moments forts de vie.. qui n’a pas rêvé de faire une balade en bord de mer, accompagné de l’être aimé?

Aimez-vous, mais n’oubliez pas le reste… car lorsque y est forcé, la solitude peut devenir un chemin de vie sinueux sur lequel on n’aimerait même pas faire un pas.

« L’équilibre est ce que l’on vit entre le besoin de compagnie et de solitude ».

Publié par

"Happiness only real when shared"... alors partageons!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s