Bienvenue au monde Léna

9 mois avec elle…

Ces 9 mois de grossesse ont formé une belle aventure, qui m’a rendue plus épanouie que jamais. Je me suis sentie femme, et je me suis sentie forte et fière. Femme, car mes formes étaient au comble de leur féminité. Fière, car je portais la vie. Forte, car malgré près de 16 kilos en plus à la fin, je ne me souciais pas du regard des gens.
Les deux derniers mois m’ont parus être les plus longs et difficiles, car l’impatience grandissait, et je me sentais de plus en plus dérangée par l’ampleur de mon ventre. Et puis, un jour, tu es arrivée…

Le jour tant attendu…

Je me suis réveillée avec les contractions, et puis tout est allé très vite… 6h en tout depuis le réveil jusqu’à l’arrivée de ma chérie. Les contractions étaient dans le dos, et étaient tellement fortes que je n’ai rien senti du tout à la pose de la péridurale. Ma sage-femme m’avait conseillé de tenir jusqu’à 5 centimètres de dilatation pour la demander, mais je ne m’en sentais pas capable… au bout de 4 heures j’étais à 3 et à bout.. j’avais déjà des nausées et une forte envie de vomir…
J’ai bien fait de suivre mon instinct, car la péridurale a accéléré mon travail, et 2 heures après bébé était déjà là.

Je m’attendais à arriver à la maternité et à ce qu’on me prenne en urgence, un peu comme dans les films qu’on voit à la télévision où la nana arrive en catastrophe car elle a des contractions et qu’on la transporte en brancard jusqu’à la salle de naissance où 4 personnes sont présents pour faire sortir bébé… ben pas du tout.
Je suis arrivée à l’accueil, j’ai dit: bonjour, j’ai super mal, je crois que je suis en train d’accoucher…  on m’a fait patienter dans un hall d’accueil un quart d’heure… je me tordais de douleur en m’appuyant sur un mur alors que des femmes venaient juste pour un rendez-vous de contrôle gynécologique… je me suis dit que j’allais faire peur à toutes les autres femmes enceintes mais sur le coup je ne pouvais pas faire autrement! Et là une unique sage-femme est apparue comme le messie et s’est ensuite occupée de moi. J’ai ensuite vu un gynécologue, car j’ai eu une complication, mais à part cet épisode tout s’est passé sereinement dans l’intimité entre ma sage-femme, mon conjoint, et moi…

La question qui revient souvent est: ça fait mal? Oui, ça fait mal. Je ne vais pas mentir. L’après accouchement fait aussi mal, on a un peu mal partout, mais ça passe… après le ressenti de la douleur diffère beaucoup d’une personne à une autre, et chaque accouchement comme chaque grossesse est différent… et oui, c’est réellement le plus beau jour d’une vie…. de la mienne en tout cas.

18280649_120332000532467143_306871867_n

La rencontre avec bébé

Lorsqu’on m’a posé Léna sur le ventre, je suis passée du rire aux larmes… et je n’avais jamais vu mon copain avec un aussi beau, sincère et grand sourire. Quel bonheur… en arrivant dans ma chambre de maternité j’avais un tel sentiment de plénitude… j’étais comblée. Oubliées les douleurs, je planais… et non ce n’était plus l’effet de la péridurale, mais bien le fait de regarder mon bébé et de me dire: mon dieu ça y est je suis maman, nous avons créé ce petit être, cette petite frimousse toute innocente, dont nous sommes maintenant responsables. Bien sûr je la trouvais magnifique, parfaite, adorable. Et puis sont venus les premières angoisses, les doutes d’une maman qui veut bien faire: Est ce que je vais être à la hauteur? Est ce qu’elle va bien? Mais pourquoi elle pleure?
Alors oui parfois c’est difficile, surtout que le premier, c’est l’inconnu. On a du tout apprendre, et puis là on s’est posé des questions sur le lait car il ne lui convenait pas, et les biberons, et puis maintenant il y a la question des vaccins. Tout est inconnu et on souhaite tellement bien faire et qu’elle se sente bien. Elle est aujourd’hui ma vie, et je ferai tout pour elle.

Pat’

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s