Cloverfield Lane est un thriller et un film de science-fiction psychologique,  à la fois angoissant et captivant.  Je n’ai pas vu le premier Cloverfield, donc je suis dans l’incapacité de faire une étude comparative des deux opus, je peux seulement vous donner mon ressenti sur Cloverfield Lane, qui est un film à part entière et non une suite, réalisé cette fois-ci par Dan Trachtenberg.

Après avoir quitté son fiancé, Michelle prend la route et subit un accident de voiture où elle perd connaissance. Elle se réveille dans un bunker, enchaînée au mur par sa blessure à la jambe. Paniquée, elle ne comprend pas ce qui lui arrive et semble convaincue d’avoir été kidnappée par un dangereux psychopathe.

maxresdefault

Le propriétaire, Howard, semble vouloir la rassurer : elle est ici pour son bien, il l’a sauvée de l’attaque nucléaire ou chimique qui s’est produit à la surface, et qui transforme les gens en monstres, en témoignent les deux cochons qui ont pourris devant la porte du bunker.

Michelle n’est pas seule, elle est accompagnée d’un autre personnage appelé Emmett, un gars sympa et somme toute assez simplet.

Michelle, contrairement à Emmett, reste sceptique quant aux affirmations de Howard. Emmett suit peu à peu son cheminement intellectuel. D’abord convaincu par la générosité et l’intelligence de Howard, il ne sait plus réellement si Howard est un génie qui a anticipé l’apocalypse, ou s’ils font l’objet d’un enlèvement.

Ambiance de huit clos dans le bunker, très anxiogène et presque étouffante, où le spectateur est tenu en haleine tout au long du film. Tout est fait pour que l’on se demande si Howard est un personnage attachant ou un énorme psychopathe, et si l’attaque est réelle ou si elle est le fruit de ses délires. Qui sont réellement les monstres du film ? Le bunker est-il un nid douillet où il fait bon attendre que les effets chimiques s’évadent de l’air en regardant des films et en faisant des puzzles, ou est-il un leurre pour dissimuler les fantasmes d’un tortionnaire ?

maxresdefault (1)

Si Emmett et Michelle se posent la question, il en est de même pour le spectateur, qui remet chaque action et chaque scène en question. Comme les protagonistes, le spectateur enquête et suit les moindres faits et gestes de Howard… un suspens jouissif, qui me rappelle beaucoup les films « Panic Room » ou encore « Phone Game ».

Si vous aimez être surpris à chaque séquence d’un film et suivre ses dénouements comme si vous étiez vous-même l’un des personnages, vous serez séduit par ce film angoissant qui tire son épingle du jeu d’une façon des plus captivantes. Vous serez tenu en haleine jusqu’aux dernières minutes du film… qui vous offrira bien plus que ce que vous n’auriez pu imaginer… alors, tentés ? Pat’

Publicités

Cloverfield Lane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s