Le coloriage comme anti-stress

Le coloriage existe aujourd’hui en format de cahier pour adultes. Oriental, mandarin,monuments de Paris, tatouages à colorier… chacun trouvera des motifs qui lui ressemblent et l’attirent. Vendus comme ayant des propriétés anti-stress et thérapeutiques, les cahiers de coloriage ne cessent de voir leurs ventes augmenter. Mais constituent-ils un effet de mode ou une thérapie réelle?  

Le coloriage, tout comme la danse ou le chant, est un art qui permet de se libérer, de mettre le temps entre parenthèses et de se ressourcer sur ses émotions, sur soi-même. Un échappatoire essentiel au monde de productivité et de contre-temps perpétuels auquel on est confronté. Le coloriage est à portée de toutes les bourses, peut se faire aisément chez soi, et ne requiert pas de talent quelconque. Une bonne façon de s’approprier l’art-thérapie, qui, selon la définition Wikipedia  » est une méthode visant à utiliser le potentiel d’expression artistique et la créativité d’une personne à des fins psychothérapeutiques ou de développement personnel. » Autrement dit, sortir ses émotions sur papier aide à mieux se connaitre et l’art et son créateur travaillent alors ensemble pour extérioriser l’âme et la faire évoluer. La création se transforme sous l’évolution du cheminement intellectuel et personnel de son créateur. Et parfois, le temps s’arrête, et l’on se concentre sur son oeuvre, sur le choix des couleurs, sur l’harmonie du dessin… ce qui permet de bien encrer le moment présent, chose que l’on oublie trop au regard de la vitesse à laquelle va notre monde. Certains l’utilisent au travail, et entre deux dossiers à traiter, aiment arrêter le temps lors du coloriage d’une rose ou d’un mandala.

L’emballement pour les « do it yourself » et le retour aux plaisirs simples tels la cuisine, la décoration, l’art, est un effet sociologique qui perdure, dans ce monde où tout va très vite et où tout est éphémère. Alors le coloriage est il un effet de mode? Possible, car il serait surréaliste de dire que cet engouement perdurera et que le coloriage s’encrera vraiment dans les habitudes anti-stress de chacun. Mais pour moi, cela fonctionne, me permet de mettre le temps sur pause, de ne penser à rien ou de me recentrer sur moi-même, et cela fait du bien…  ouf, j’ai encore plus de 150 pages à ma portée! Pat’

1

Publié par

"Happiness only real when shared"... alors partageons!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s